Projet GEONOR

Présentation

Utilisation en reconstruction géométrique de micro-capteurs (accéléromètres, magnétomètres, etc.) capables de fournir des informations sur leur propre orientation.

Des applications de ces capteurs ont été obtenues en collaboration avec le CEA Leti, dans des situations où la géométrie est contrainte et partiellement connue. Le sujet proposé vise à généraliser l'utilisation de ces capteurs à des problèmes de reconstruction géométrique plus complexes.
Chacun de capteurs donne accès à l'orientation (i.e. une normale) de la surface au point où il est placé, mais aucune information sur sa position absolue. Un des objectifs sera de déterminer des cas concrets où un nombre fini de telles mesures permet de reconstruire une approximation de la surface sous-jacente. Il faudra déterminer des conditions aussi bien sur la famille de surfaces considérées que sur la manière dont elles devront être échantillonnées. À titre d'exemple, on pourra s'intéresser au cas des surfaces convexes, des surfaces développables ou bien encore des petites déformations d'une surface connue, etc. Il s'agira par la suite de proposer des algorithmes de reconstruction, et de les implanter.

Financement

Projet du pôle de recherche MSTIC : UJF

Participants